Bac plus que dalle, portrait de cinq jeunes diplômés

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Bac plus que dalle, portrait de cinq jeunes diplômés, suit le parcours de cinq jeunes parmi d’autres, pourtant représentatifs des difficultés et obstacles auxquels sont confrontés quotidiennement plusieurs centaines de milliers de personnes dans notre pays. Ils reviennent sur leur parcours, leurs galères, leurs projets… Les problématiques auxquelles sont confrontés les jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi sont souvent méconnues du grand public. Pourtant, force est de constater que le diplôme a de plus en plus de mal à tenir toutes ses promesses.

Vivien • 26 ans • Bac+3

Vivien est titulaire d’une licence de droit. Devenu militant syndicaliste au cours de son parcours universitaire, il souhaite intégrer l’inspection du travail. Il se retrouve alors confronté à la très forte concurrence des concours de la fonction publique. En parallèle, il enchaîne les « petits boulots » pour subvenir à ses besoins. « Petits boulots » qui lui avaient déjà servi à financer ses études mais qu’il espérait pouvoir arrêter après son diplôme. Il s’investit également dans plusieurs associations de défense des droits. Un moyen pour lui de travailler dans ce pour quoi il a été formé, et pourquoi pas de transformer un jour, ce bénévolat en emploi.

Emilie • 24 ans • Bac+3

Émilie a obtenu le diplôme d’éducatrice spécialisée en 2014. Durant les premiers mois de sa recherche d’emploi, elle essuie de nombreux refus qui finissent par interroger sa motivation, sa confiance en elle et la dirigent vers une situation de plus en plus précaire. Pour s’en sortir, elle devient factrice puis livreuse la nuit pendant plusieurs mois. Son envie de travailler comme éducatrice spécialisée reste forte. Aujourd’hui Émilie travaille en CDD comme auxiliaire de vie auprès de personnes handicapées. Un emploi pas vraiment en adéquation avec ses études mais qu’elle espère pouvoir être un tremplin et qui est également un moyen de garder un pied dans le milieu.

Pauline • 28 ans • Bac+5

À la suite d’un Master « Restauration et réhabilitation du patrimoine bâti », Pauline cherche un poste de chargée d’étude et d’inventaire depuis maintenant 5 ans. À la suite de son Master, elle se réinscrit à la fac pour pouvoir effectuer un stage et enrichir son expérience professionnelle. Elle a passé à ce jour six entretiens d’embauche qui n’ont pas abouti. Pour garder un pied dans son milieu, elle participe bénévolement à des chantiers de restauration et réfléchit à la création d’une association. Lassée d’enchaîner les « petits boulots », elle a récemment signé un CDI dans une Biocoop. Pauline espère toujours aboutir à ce qu’elle souhaite réellement faire.

Lilit • 25 ans • Bac+4

Lilit est diplômée d’un Master 1 en intervention sociale depuis 2015. Par la suite, et malgré tous ses efforts, ses recherches d’emploi ne donnent rien. Elle décide donc rapidement de se rabattre sur un service civique pour pouvoir acquérir cette expérience qu’on lui reproche tant de ne pas avoir. Avec un enfant à charge, Lilit aurait financièrement du mal à s’en sortir sans son mari qui, lui, gagne le SMIC. En parallèle de son volontariat de 10 mois, elle vient de créer une association pour venir en aide à des orphelins en Arménie – pays dont elle est originaire – et effectue quelques missions de traduction avec le statut d’auto-entrepreneur. Cet emploi du temps bien chargé ne l’empêche pas de s’inquiéter pour la suite, après son service civique.

Bieito • 28 ans • Bac+5

Diplômé en architecture en 2013, Bieito arrive à Rennes en 2014. Son choix est alors motivé par la situation économique compliquée que traverse l’Espagne mais aussi et surtout par son goût pour la découverte d’une autre langue, d’un environnement différent. À défaut de trouver un emploi, il décroche un stage. À la fin de celui-ci, les recherches d’emploi s’avèrent plus compliquées. Il finit par être embauché en CDD de courtes durées qui seront plusieurs fois renouvelés. Au total, il aura travaillé 6 mois puis, de nouveau, les recherches d’emploi reprennent. Aujourd’hui Bieito est rentré en Espagne. Et même si la situation n’est pas simple, il y a sa famille et ses amis.

Série disponible sur Hans Lucas.
Découvrir les autres reportages.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.